themes/default/item_post.html.twig

La circulation sur la RN1 rétablie ce samedi

Les travaux seront terminés bien plus vite que prévu. Alors que la préfecture avait annoncé un délai de 72 heures pour consolider la chaussée éventrée à Iracoubo après les intempéries. Finalement, les agents du chantier ont gagné beaucoup de temps.

  • Par: Clément Buzalka
  • Date:

L’essentiel des travaux pour remettre la RN1 en l’état, au niveau du Point kilométrique 166, crique Moucaya, à Iracoubo, « est terminé », selon Pierre Papadopoulos, directeur général adjoint de la DGTM (Direction Générale des Territoires et de la Mer) de Guyane, interrogé par Radio Péyi Guyane. Dès demain, les véhicules pourront circuler, en alternance. Des travaux menés plus rapidement que prévu, grâce à une « grande mobilisation pour aller au plus vite, et grâce à un temps sec », précise Pierre Papadopoulos à notre antenne. 

Sous la route, les grosses buses sont intactes, « alors qu’on avait toutes les raisons de penser qu’elles étaient détériorées, explique encore M. Papadopoulos. Nous n’avons pas eu à creuser toute la route dans sa largeur, afin d’y replacer de nouvelles buses »

À cette heure, il reste aux équipes du chantier sur place à poser la couche de revêtement, comprenez le bitume. 

Les ingénieurs sont formels sur un point, les matériaux utilisés, bien que dans l’urgence, sont de grande qualité. « Il n’y a aucune inquiétude à avoir sur la solidité de l’ouvrage », nous certifie Pierre Papadopoulos. Le directeur de la DGTM Guyane qui précise que sous les 450 kilomètres de voie de la RN1, pas moins de 800 cours d’eau croisent la chaussée. Ce qui en fait une route unique, mais aussi soumise aux aléas des intempéries, sur de très nombreux kilomètres.