themes/default/item_post.html.twig

Une école évacuée à Saint-Laurent après des émanations d’un produit toxique

L’épandage d’un produit toxique sur une parcelle voisine d’une école saint-laurentaise a entraîné son évacuation pour protéger les enfants des effluves nauséabondes.

  • Par: Clément Buzalka
  • Date:

Ce vendredi, peu après 9h, les élèves de l’école Léon Bertrand, à Saint-Laurent du Maroni, ont dû quitter précipitamment leurs salles de classe. Car non loin de là, un particulier a utilisé sur sa parcelle un produit désherbant toxique, et une odeur forte s’est rapidement diffusée autour du terrain. Les enfants et personnels de l’école ont été accompagnés plus loin à l’air libre, par les gendarmes et les pompiers, car beaucoup ont été indisposés par les effluves. Quelques enfants ont été pris en charge par les secours. Aucun, finalement, n’a été hospitalisé. « En fin de journée, il n’y avait pas de séquelles chez les enfants », nous précisent les gendarmes de Saint-Laurent.

Les pompiers, quant à eux, ont utilisé leurs moyens techniques pour arroser la parcelle en question, afin de faire retomber les effluves et ne pas contaminer tout le quartier.

Les cours, eux, ont été interrompus toute la journée. L’éducation nationale a précisé qu’elle allait procéder au nettoyage total de l’école et des salles, afin d’éliminer toutes les traces du produit toxique. Sur place, les enquêteurs ont recueilli des échantillons afin de déterminer avec exactitude le produit incriminé. Un produit « toxique et interdit », assure un officier de gendarmerie, qui pourrait bien valoir à son utilisateur des poursuites judiciaires.