« Les Maîtres de la Pagaie » ont fêté leurs 15 ans

9 octobre 2017 À la une Sport


Cariacou, Faya Boto et Bandidas sont les maîtres de la pagaie pour cette 15eme édition au lac Bois Chaudat de Kourou.

Durant deux jours, 28 équipes composées de dix pagayeurs, d’un rythmeur et d’un barreur se sont affrontées pour briguer le titre de « Maitres de la pagaie ». Ces équipes sont divisées en 4 catégories : hommes, femmes, mixtes et  juniors. Le public est venu nombreux encourager ses équipes favorites mais aussi profiter des activités pour les enfants et des stands d'artisanat local.

Des grands progrès en 15 ans

Organisé par l’association Terre de Jeux, cet évènement est devenu l’un des rendez-vous phare du calendrier sportif guyanais après 15 ans de compétions. « Comme évènement sportif, on a le Tour de Guyane et Les Maîtres de la Pagaie » dit François Ringuet, maire de Kourou. Un évènement qui parvient à se pérenniser grâce à des bénévoles et une émulation entre les équipes qui veulent toujours mieux faire d’année en année selon Cécile Reynouard, présidente de l’association Terre de Jeux. Elle ajoute :

« Il y a 15 ans, faire une activité sportive dans un milieu nautique c’était quelque chose de neuf et puis c’est un sport qui rassemble»

Cécile Reynouard, présidente l'association Terre de Jeux au plus près des pirogues. Photo : A.BeharyLS

Lors de la première édition sur la plage de la Cocoteraie, Cécile Reynouard n’était que spectatrice. « J’ai trouvé ça très intéressant, je me suis dit, ce sont mes amis, il faut que j’y participe ». Par la suite, les maîtres de la pagaie se sont déplacés au lac Bois Diable avant de s’implanter au lac Bois Chaudat. Ce changement a permis une meilleure évolution grâce à un plan d’eau plus grand et une meilleure visibilité du public.

Les "Maîtres de la Pagaie Junior". Les Tig Di l'O du collège Victor Schoelcher.

Pour la deuxième année consécutive, les maîtres de la pagaie ont accueilli des jeunes rameurs pour le concours « Maîtres Junior de la Pagaie ». En partenariat avec les collèges de la ville, trois équipes ont rivalisé. Tig Di l’O du collège Victor Schœlcher l’emporte devant Les Ti’guanes du collège Omeba Tobo et Piraï du collège Henri Agarande. Pour Romain Souza de Oliveira, capitaine de Tig Di l’O, « ce qui a fait la différence c’est la maturité de l’équipe ».

Résultats des séniors

Les bandidas. Photo : A.BeharyLS

Les Bandidas l’emportent chez les femmes, elles ont bénéficié d’une pénalité imposée aux équipes favorites adverses.

Les Amazones. Photo : A.BeharyLS

En mixte, Les Amazones s’imposent devant Les Faya Boto détronnés après 3 victoires consécutives.

Les Cariacous

Et chez les hommes, les « indétrônables » Cariacou obtiennent leur 9ème victoire devant NL Pro SARA.

Thomas Saunier, capitaine des Cariacous. Photo : A.BeharyLS

Thomas Saunier, capitaine des Cariacous, pense à une éventuelle retraite l’année prochaine.

« On va essayer d’aller jusqu’à la 10ème étoile et après on pensera à une retraite… Mais peut-être ! Il a y encore l’année prochaine, on verra … Chaque chose en son temps ! »

Le rendez-vous est déjà lancé pour l’année prochaine.


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile