Le TAS confirme que Florent Malouda ne pouvait pas jouer avec la Guyane

20 avril 2018 À la une Sport


Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté les deux appels formés par Florent Malouda dans l'affaire de sa suspension par la Concacaf.

L'instance considère que l'international guyanais n'avait effectivement pas le droit de jouer pour la Guyane pendant la Gold Cup en juillet dernier. Le TAS a confirmé que Malouda avait « enfreint le règlement de la Gold Cup et le règlement d'application des statuts de la Fifa » et que les sanctions prises à l'encontre du joueur « sont conformes aux dispositions applicables et n'apparaissent pas comme disproportionnées ». Florent Malouda ayant déjà été sélectionné avec l'équipe de France durant sa carrière, les règlements de la Fifa lui interdisent de jouer avec une autre sélection dans une compétition internationale.

La sélection de Guyane, qui durant ce tournoi avait obtenu le nul face au Honduras (0-0), avait finalement perdu sur tapis vert (0-3) pour la même raison.

Le Tribunal Arbitral du Sport confirme donc la suspension de Florent Malouda pour deux matches, ainsi que les 2800 euros d'amende pour avoir violé l'interdiction de stade en assistant à un match le lendemain de sa sanction.

Une fin de carrière au Luxembourg

Florent Malouda s'est depuis lors engagé pour 6 mois avec Differdange, vice-champion du Luxembourg où il réside. A bientôt 38 ans, le footballeur Guyanais a annoncé sa retraite à la fin de la saison. Florent Malouda a été formé à Châteauroux et a joué notamment à Guingamp, à Lyon et Chelsea en Angleterre (vainqueur de la Ligue des champions en 2012). Il a été sélectionné 80 fois en équipe de France entre 2004 et 2012, jouant notamment avec les Bleus la finale de la Coupe de monde de 2006 perdue contre l'Italie à Berlin.


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile