Handisport : Un guyanais vice-champion de France en aviron

10 octobre 2017 À la une Sport


Jean-Rowane Chocho fut sacré vice-champion de France d'aviron en individuel au 500 mètres à Mantes-la-Jolie (78) ce samedi 7 octobre 2017.

Jean-Rowane Chocho est âgé de 17 ans, il est au lycée en première Bac pro et vit à Vichy en Auvergne. Il est atteint de diplégie spastique depuis l’âge de 1 an et demi. Le jeune guyanais a commencé le handisport par la natation puis il a pratiqué l’athlétisme. Comme il n’accrochait pas trop avec l’athlétisme, il a été tenté par l’aviron.

Jean Rowane Chocho au championnat de France d'aviron 2017

– Qu’est ce qui vous a donné l’envie de pratiquer ce sport ?

« C’est lors d’une balade, j’ai croisé des bateaux à l’aviron et j’ai eu l’envie d’en faire. Ensuite on m’a passé un bateau qui m’était adapté. A partir de ce moment, j’ai vu que physiquement j’avais la capacité de pratiquer ce sport. J’en ai parlé à ma famille de ma volonté de changer de sport. Après leur accord, j’ai pu pratique l’aviron. J’ai du m’adapter aux conditions météorologiques car l’aviron ca se pratique à l’extérieur même l’hiver. Et maintenant ca fait 2 ans. »

– Comment avez-vous pu atteindre ce niveau en seulement 2 ans ?

« Beaucoup d’entrainements et l’amour du sport. Au championnat de France d’Aviron, il y avait des courses pour les valides et aussi pour les personnes en situation de handicap. Au départ de la course, je ne pensais pas du tout avoir une médaille »

– Comment s’est déroulée votre course ?

« Selon le règlement, ceux qui utilisent uniquement les bras ont droit à 20 secondes d’avance et ceux qui n’ont que les jambes partent après. Donc j’ai eu droit aux 20 secondes d’avance. Avec mon coach on visait la 4ème place et il fallait que j’assure au moins cette place. Sur 500 mètres, il fallait faire du sprint. Durant la course, j’ai constaté que c’était assez dur pour ceux qui étaient à l’arrière. Je me suis fait dépasser par un concurrent vers la fin. Mais je me suis battu car un autre me rattrapait. Au finale, j’ai réussi à arracher la deuxième place. »

– Qu’est ce que ça représente pour vous cette médaille ?

« Ca me fait forcément plaisir d’être vice-champion de France et en plus d’être le plus jeune. Je représente la jeunesse dans ce sport. C’est la première médaille handisport de mon club (Club de l’Aviron de Vichy) et c’est la première médaille pour la Guyane."

– Est-ce que vous visez les Jeux Olympique ?

« Je pense aux J.O tous les jours, c’est mon objectif premier. Mais j’y vais étape par étape, je garde l’idée dans un coin de ma tête et pourquoi pas y aller un jour »

– Qu’est-ce que la diplégie spastique ?

« C’est une maladie qui atteint le cerveau. Je l’ai eu à l’âge de 1 an et demi. Quand je suis très fatigué, je peux très vite tomber. Je marche un peu mais pas sur des longues distances sinon je me fatigue surtout au niveau des jambes. »

– Que faut-il faire pour que le handisport soit plus accessible et plus visible ?

« Les parents doivent proposer à leurs enfants en situation de handicap de faire du sport. Quand on est atteint d’un handicap ça n’apporte que du bien surtout au niveau du moral. Le handisport permet de garder la forme, au lieu de rester devant la télé à regarder les sports des valides. Ca n’apporte que du bonheur, que du plaisir. J’aurai bien aimé qu’il y ait plus de personnes en situation de handicap pour représenter la Guyane et ramener des médailles comme l’a fait Mehdy Metella, Florent Malouda et Bernard Lama. »

Podium handi – aviron au championnat de France d'aviron 2017

Podium du classement :

1. NANCY SN – Alexandre Schaut – 2min31s21

2. VICHY CA – Jean-Rowane Chocho – 2min38s03

3. LIBOURNE CN – Renaud Abineau – 2min38s25


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile