Visite de la ministre de la culture en Guyane

11 mars 2018 À la une Culture Politique


François Nyssen a effectué un déplacement du jeudi 8 au samedi 10 mars 2018, au cours duquel elle a assité à un atelier autour de l’expérimentation du Pass Culture en Guyane. La Ministre a rencontré également les agents de la Direction des Affaires Culturelles (DAC), ainsi que les acteurs culturels guyanais. 

Françoise Nyssen s'est rendue à la CTG à Cayenne peu après son atterrissage pour signer une déclaration d'intention d'objectifs culturels pour la Guyane à l'hôtel territorial. Un accord qui lance une réflexion sur différents axes de travail et qui reste donc encore assez vague. Il s'agira notamment de fournir des garanties autour de l'accès aux pratiques culturelles, à l'éducation artistique, de soutenir la création et sa diffusion ou encore de garantir la sauvegarde et la mise en valeur des patrimoines matériels et immatériels de la Guyane. « Je suis là pour accompagner la politique culturelle locale. Il y a déjà l’accompagnement pour la rénovation du bâtiment des archives et du centre d’étude archéologique. Un lieu qui sera ouvert au public où il y aura des activités muséales. De plus, il y aura un accompagnement des scènes musicales et du conservatoire » annonce Françoise Nyssen.

Rodolphe Alexandre, Président de la Collectivité Territoriale de Guyane et Françoise Nyssen, ministre de la Culture.

Vendredi matin, temps fort de ce déplacement ministériel, Françoise Nyssen a présenté le Pass Culture, le tout nouveau dispositif du gouvernement pour favoriser l'accès des jeunes à la culture. « Le Pass Culture est un outil majeur d’accessibilité culturelle. Nous faisons une expérimentation avec les jeunes en Guyane », précise-t-elle. Une trentaine de jeunes étaient réunis en atelier open lab pour réfléchir sur le projet de Pass Culture. Ils ont émis de nombreuses idées de modifications de ce projet, en rajoutant par exemple une option pour le covoiturage ou encore en abaissant l'âge d'obtention de ce Pass Culture à 15 ou 16 ans au lieu de 18 ans. Parmi les participants, Alary Ravin, 15 ans : « J’ai dit qu’il manquait la mode. J’ai proposé plus de choix en danse. On a dessiné le design de l’application et l’autre groupe a participé à la partie purement culturelle ».

Françoise Nyssen et des jeunes Guyanais en open Lab à l'espace co-working The Island.

Le prototype de l'application devrait être lancé au mois de mai pour environ 500 jeunes avant un lancement général dans quelques mois.

Françoise Nyssen s’est rendue ensuite à Saint-Laurent du Maroni dans l’après-midi. Elle souhaite favoriser l'accès à la culture à tous les publics particulièrement dans l’ouest. « Je mène une politique de lutte contre la ségrégation culturelle. Pour que la culture soit accessible pour tous et partout. Pour ça, on mène un travail avec les bibliothèques, les cinémas et la pratiques culturelles à l’école dès le plus jeune âge » affirme Françoise Nyssen

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, Rémy Aubert, conteur et musicien, Rosange Chalco-Lefay, vice-présidente de la CTG, déléguée à la Culture et Léon Bertrand, Maire de Saint-Laurent du Maroni au Camp de la Transportation.

Samedi,  elle est allée dans les communes de Mana et Awala-Yalimapo, avant de revenir à Cayenne pour une déambulation dans le centre-ville.

 


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile