Un coup de pouce financier de la CTG à la Chambre de Métiers et de l’artisanat

21 juin 2019 À la une Economie Politique


Le Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Guyane (CMAG) et ses homologues de Martinique et de Guadeloupe ont été reçus ce jeudi 20 février à l’hôtel de la Collectivité Territoriale de Guyane.

Sur la table des discussions avec Rodolphe Alexandre, le président de la CTG : les difficultés financières que rencontrent les chambres de Métiers et l’Artisanat des Antilles et de la Guyane, à la suite d’une nouvelle disposition de la Loi de finances réduisant leur budget de plus de moitié. Pour la CMAG, ce dispositif représente une recette de 230 000 euros en moins pour la CMAG.

A l’issu de cette rencontre, la CTG a décidé de débloquer une avance de trésorerie de 200 000 euros. C’est aussi face à la dégradation du bilan financier et des comptes de la chambre que des mesures de restructuration ont été proposées pour faire face à la dette et à l’insincérité du budget. Mais cela ne suffira pas sur le long terme selon Roberto Osseux, le président de la CMAG, il attend des propositions de l’Etat. « On attends des solutions de l’Etat également. Là, c’est un pansement qui est posé mais le problème n’est pas réglé », précise Roberto Osseux.

Néanmoins, selon le président de la CMAG, le déblocage de cette somme est « une vraie bouffée d’oxygène » pour la Chambre de Métiers. Il s’agit d’une avance de trésorerie de la part de la CTG. Elle permettra de payer les salaires, les charges de fonctionnement et les dettes de la CMAG.


, , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile