Coup d’envoi du « Grand Débat National»

16 janvier 2019 À la une Politique


Le Grand Débat National a été lancé ce mardi 15 janvier 2019 par le gouvernement. Pour la première phase des travaux, un cahier de doléance est mis à disposition de la population dans les mairies en Métropole et en Outre-mer.

En Guyane, plusieurs mairies ont d’ores et déjà ouvert un cahier de doléance notamment à la mairie de Cayenne, à Rémire-Montjoly, tout comme à Awala-Yalimapo et également à Montsinery-Tonnégrande. Pour David Riché, maire de Roura et président de l’Association des maires, c’est une évolution dans les rapports entre le Président de la République et les maires. « Le président de la république a compris que le maire est l’élu le plus proche de la population. C’est ce qui lui a fait défaut en mettant souvent les maires de côté », affirme-t-il.

David Riché rappelle que les évènements d’avril 2017 ont déjà permis à la population guyanaise de s’exprimer. « Ce Grand Débat, nous l’avons eu avec les accords de Guyane. La population s’est largement concertée pour savoir ce qu’elle voulait et puis dans la foulée il y a eu les Assises des Outre-mer puis les Etats Généraux de la Guyane. Mais peut-être qu'on doit saisir cette nouvelle chance avec ce Grand Débat », déclare-t-il.

Par ailleurs le site internet www.granddebat.fr sera ouvert dès lundi 21 janvier 2019. Un kit méthodologique sera présenté pour organiser des débats citoyens, des fiches thématiques seront proposées et également un numéro vert pour les questions.


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile