Violences en mer entre des pêcheurs illégaux et des militaires

5 juin 2018 À la une Sécurité


Une opération de lutte contre la pêche illégale a mal tourné entre les pêcheurs et les militaires. Bilan : 3 blessés et un malaise.

L’opération a été menée dans les eaux guyanaises les 3, 4 et 5 juin 2018 par les forces armées et la gendarmerie maritime. Cette opération a permis le contrôle de deux embarcations type « tapouilles » surprises en action de pêche illégale. À bord de ces « tapouilles », 5 tonnes de poissons et plusieurs sacs de vessies natatoires ont été trouvés. Les filets abandonnés par les pêcheurs dans leur fuite ont quant à eux été localisés, 25Km de filets de pêche ont ainsi pu être relevés.

Munis de machette, les pêcheurs illégaux ont tenté de les empêcher de monter à bord. Au total, 17 membres d’équipage ont été appréhendés dont 2 blessés légers, 1 blessé en urgence relative et 1 marin pris d’un malaise. Ces derniers ont été immédiatement pris en charge, et sont sortis de l’hôpital ce mardi 5 juin 2018 pour être remis aux autorités judiciaires. Six marins ayant fait preuve de violence, dont les 2 capitaines, ont été placés en garde à vue.

Les bateaux ont été reconduits à Degrad des Cannes pour être mis sous scellés. (photo en Une)

 
 

, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile