La ville de Cayenne répare les rues endommagées

15 mai 2018 À la une Aménagement


La campagne annuelle de réfection des routes doit commence aujourd’hui.

L’objectif est de reboucher les nids-de-poule sur tous les axes de la commune. Face aux nombreuses plaintes des habitants concernant le mauvais état des routes, la mairie de Cayenne a tenu hier une conférence de presse pour tenter d’expliquer la situation.

Des travaux perturbés à cause de la grève et de la météo

Selon Georgina Chin-Ten-Fung, conseillère municipale en charge de la voirie, la grève d’un mois des agents des services techniques et les fortes pluies du début du mois de mai n’ont pas permis de débuter la campagne plus tôt. « Cela a perturbé les travaux que nous avons l’habitude de faire chaque année » affirme-t-elle.  Et la vétusté du réseau routier n’arrange rien.

Un budget pour la voirie limité alors que quasiment tout est à refaire

Cayenne ne récupère pas de charge de centralité. La maire de Cayenne souhaite en bénéficier. Au sein d'une commune, on appelle « charge de centralité » le déficit de fonctionnement généré par un équipement ou un service du fait de son utilisation par d’autres habitants des autres communes, en raison de son caractère central ou unique. Cayenne est alors une cité administrative et un centre commercial qui attire toutes les personnes venues des autres communes qui utilisent les aménagements urbains. « Nous avons toutes l’attractivité mais pas les recettes. Les charges de centralité pourraient nous donner un souffle et mieux réparer les rues de la ville », précise Georgina Chin-Ten-Fung.

Les travaux de réparation des chaussées ont débuté ce 15 mai 2018, et se réaliseront selon les conditions météorologiques. La circulation sur les voies communales sera fortement perturbée. (Photo : Ville de Cayenne)

La mairie de Cayenne a mis en place un programme pluriannuel de réfection de portion complète de voirie. Le rond-point Mirza récemment revêtu à coûté près de 400 000 euros alors que le budget de la mairie de Cayenne pour le renforcement de la chaussée sur les routes de la commune est de 700 000 euros par an, hors campagne de réparation ponctuelle de nids-de-poule.


, , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile