Trop Violans fête son 3ème anniversaire

11 octobre 2018 À la une Société


L’association a tenu ce mercredi 10 octobre 2018 un meeting anniversaire sur la place des Palmistes à Cayenne. 

Trop Violans existe en fait depuis 5 ans. Elle a d’abord été un collectif puis a obtenu le statut d’association le 10 octobre 2015. Depuis Trop Violans multiplie des actions d’envergures : marches contre la violence, campagne de sensibilisation contre le phénomène de « mules », lutte contre l’habitat illégal. Trop Violans et son partenaire historique, les 500 Frères ont été des protagonistes importants dans les mouvements sociaux de mars-avril 2017.

Manifestation boudée par le public

Les associations partenaires de Trop Violans ont quasiment toutes répondu présentes, parmi elles, les Grands Frères, Mayouri Nature ou encore le collectif des chasseurs : Dents de sabre. Le public lui était plus timide, seule une poignée d’irréductibles a montré son soutien lors du meeting. « Je suis très étonné de voir que les Guyanais ne sont pas si intéressés par leur pays. Je me sens impliqué. J’essaie d’être très impliquée. Si on veut que ça change, il faut que le peuple se réveille », affirme Stella dans le public.  Malgré tout, le fameux "Sé moun yan" de son président Olivier Goudet a raisonné au coeur du centre-ville de Cayenne hier soir.

L'application des Accords de Guyane dans le viseur

L’objectif de la manifestation était avant tout de sensibiliser la population sur les actions réalisées par Trop Violans, mais aussi, revenir sur l’avancement des accords de Guyane. L’association fait le constat que le comité de suivi des accords se déserte. « Cette action doit remobiliser tout le monde. C’est trop facile de dire que l’Etat nous a berné », déclare Yvane Goua porte-parole de l’association Trop Violans.

Le comité de suivi des Accords de Guyane revient du 15 au 30 octobre 2018.


, , , , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile