SPOG réaffirme son opposition au projet de forage au large de la Guyane

23 novembre 2018 À la une Environnement


Le collectif Stop Pétrole Offshore Guyane (SPOG) s’est réuni ce mercredi 21 novembre au Village Chinois à Cayenne pour dénoncer le projet du groupe Total.

La mobilisation continue après que le groupe pétrolier ait obtenu l’autorisation officielle, le 22 octobre dernier, de forer 5 puits exploratoires dans les eaux territoriales guyanaises. Les opposants lancent un cri d’alarme sur le risque de marée noire et demande l’abandon immédiat de ce projet qui met en danger l’environnement. « S’il y a une marée noire, ça va souiller pour des dizaines d’années notre mangrove, lieu de nidification de nos poissons », précise Michel Dubouillé, secrétaire général de Guyane écologie.

Le nouveau collectif qui est composé de plusieurs associations et mouvements politiques dont Guyane écologie ou encore Trop Violans, appelle aux boycotte des stations service Total partout en Guyane. « Nous appellons au boycott des stations Total et de l’ensemble de ses produits parce que ce projet climaticide met en péril l’avenir de la Guyane » déclare Claire Albanési du collectif Stop Pétrol Offshore Guyane. Pour le collectif, si le boycott des stations Total pourrait mettre en difficulté les employés qui y travaillent, les conséquences d’une exploitation pétrolière seraient bien plus importantes. « C’est près de 3000 personnes, entre les pêcheurs et les emplois indirects, pourraient être impactées par la marée noire ce qui constitue un impact bien plus important », affirme Claire Albanésie.


, , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile