Renforcement des échanges commerciaux entre le Brésil et la Guyane

9 mai 2019 À la une Coopération régionale Economie


A partir d’aujourd’hui, la circulation de marchandises sur le pont binational de l’Oyapock est autorisée, a annoncé la préfecture de Guyane ce jeudi 9 mai 2019.

Il s’agit d’une mesure provisoire, en accord avec les autorités brésiliennes, envisagée pour 3 mois. Elle se déroulera avec transbordement des marchandises dans les deux sens. Il est donc pas question de voir des camions immatriculés aux Brésil sur la RN2 et à l’inverse ce de Guyane sur la BR156. Ils pourront, pour l’instant, se limiter au poste des Douanes de chaque pays pour des opérations de transfert de marchandises.

« Cette mesure, visant à renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays, tout en préservant les intérêts des professionnels Guyanais, permettra notamment l’acheminement rapide des éléments de la future centrale électrique, approvisionnée en biomasse et destinée à alimenter la commune de Saint-Georges », précise la préfecture.

Les véhicules transportant des marchandises vers la Guyane ne seront autorisés à s’engager sur le pont qu’aux heures d’ouverture du bureau des Douanes :

Du lundi au vendredi de 6h30 à 13h00

Les lundi et jeudi après-midi de 14h45 à 18h00

Les marchandises importées en Guyane par voie routière seront soumises aux mêmes formalités douanières (réglementation européenne sûreté/sécurité, ICS) que celles entrant sur le territoire par voies maritimes ou aériennes. Elles devront faire l’objet des déclarations anticipées en douane (réglementation européenne sûreté/sécurité, ICS). Les exportateurs brésiliens doivent donc prendre contact en amont avec un déclarant en douane en Guyane.

Pour l’entrée au Brésil de marchandises par voie routière, se rapprocher des services de la Receita Federal, du lundi au vendredi aux horaires d’ouverture du pont.


, , , , , , , , , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile