Ouragan Irma/Maria : La solidarité guyanaise se concrétise

10 novembre 2017 À la une Coopération régionale


Départ ce lundi, d’un conteneur chargé de denrées alimentaires vers les Antilles.

Après deux mois de collecte, la coordination des associations humanitaires d’entraide et d’action sociale a pu rassembler de nombreux dons en nature comme des denrées alimentaires, des produits d’hygiènes ou des fournitures scolaires.

Un conteneur de 40 pieds, soit 26 tonnes de dons, partira lundi prochain vers la Guadeloupe. Un vrai succès pour les membres du collectif humanitaire qui partiront en Guadeloupe, à Saint Martin et à la Dominique pour participer à la distribution.

Joachim Hyasine, chargé de communication de la coordinnation solidarité Guyane Irma Maria et Romaine Assard, Présidente de Radio Saint-Gabriel. (Photo : A.Behary)

Joachim Hyasine, chargé de communication de la coordination Solidarité Guyane Irma Maria 2017, félicite la générosité des donateurs de Guyane et particulièrement les scolaires :

« La générosité des guyanais est remarquable. Surtout les enfants des établissements scolaires, de l’île de Cayenne, Kourou et Saint Laurent du Maroni. Ils se sont vraiment mobilisés et ont entrainé leurs parents pour y participer »

Le conteneur a été enlevé ce matin du centre de collecte principale puis il sera transféré au port de Degrad des Cannes. Le navire partira lundi, les denrées seront réceptionnées par une équipe sur place et seront distribués en Guadeloupe, à Saint Martin et à la Dominique. Une délégation de la coordination solidarité Guyane Irma-Maria 2017 les rejoindra dans une quinzaine de jours pour les accompagner dans la distribution.

Serge Océan, président de la coordination solidarité Guyane Irma Maria 2017, Romaine Assard et Joachim Hyasine transfèrent les derniers cartons dans le conteneur. (Photo : A.BeharyLS)

La solidarité continuera sous d’autres formes, la coordination aura besoin de dons financiers pour mener des actions ciblées. Pour le collectif d’association solidaire, il s’agira de contribuer à la reconstruction avec la coopération de structures antillaises qui ont besoin d’aides extérieures.


, , , , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile