Norwegian : la poursuite de la liason aérienne Guyane-Antilles incertaine

29 décembre 2018 À la une Economie


La compagnie aérienne low-cost rencontre des difficultés financières certaines selon le journal « Les Echos ».

La compagnie a annoncé en début de semaine une révision de son programme de vols et de ses capacités pour le premier trimestre 2019. Cette situation sème le doute quant à la desserte entre la Guyane et les Antilles établie depuis le 31 octobre 2018.

Selon un analyste de la banque danoise Danske Bank, cité par le journal norvégien « Dagens Naeringsliv », la compagnie numéro un des vols transatlantiques à prix cassés, Norwegian, serait au bord du dépôt de bilan. Ses créanciers pourraient donc demander un placement en redressement judiciaire.

Ces difficultés seraient dues à l’augmentation importante du prix du carburant au premier semestre et la baisse des tarifs suscitée par l'accroissement de la concurrence. Toutefois, selon Les Echos, Norwegian compte également sur la revente de cinq Airbus A320 (d'une valeur d'environ 250 millions de dollars), assorti d'un plan d'économies de 200 millions d'euros, ainsi que sur une indemnisation du motoriste Rolls-Royce pour un problème technique survenu sur les Boeing 787, afin d'assurer un complément de trésorerie et assainir ses comptes dès début 2019.

En Guyane, la compagnie s’est installée que très récemment. Le vol inaugural a eu lieu le 31 octobre dernier (voir ici l'arrivée à l'aéroport Cayenne Félix Eboué). Norwegian avait annoncé que la desserte entre la Guyane et les Antilles durera jusqu’en mars 2019, une phase de test qui permettra de déterminer si la compagnie continuera ou pas cette liaison. Ces difficultés financières laissent planer le doute sur la poursuite de la commercialisation de ces lignes vers Fort-de-France et Pointe-à-Pitre qui ont permis une baisse des prix considérable sur cette liaison desservie par une seule compagnie auparavant. Elle permet également de rejoindre plus facilement les Etats-Unis et le Canada via les Antilles. De plus, cette nouvelle liaison suscite beaucoup d’espoir pour le tourisme en Guyane dans l’attente de visiteurs nord-américains.


, , , , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile