Montsinéry-Tonnégrande lutte contre l’habitat illicite

9 novembre 2018 À la une Justice


Cette semaine la police municipale et la gendarmerie ont menée conjointement une opération de lutte contre l'habitat illicite sur des exploitations agricoles du secteur Quesnel Est.

Depuis 2 ans, la municipalité a pu constater une augmentation de l’habitat illicite sur son territoire. La commune a mené des investigations et cela a donné lieu à une action concertée police municipale et gendarmerie. « Ces personnes profitent de la misère humaine notamment de clandestins. Notre commune luttera avec vigueur contre ce phénomène », déclare Patrick Lecante, maire de Montsinéry-Tonnegrande. « Ils construisent des cabanons, logent et font travailler des personnes dans des conditions complètement inhumaines. Il s’agit de morale et de justice. Ces personnes ne peuvent pas continuer impunément leur activité illégale », ajoute-t-il.

Deux marchands de sommeil ont été condamnés pour des faits d'aides au séjour, de travail dissimulé et de construction illégale. La peine est de 10 mois de prison avec sursis, 5 000 euros d’amende, destruction des logements, confiscations des scellés et du matériel agricole mis à disposition des clandestins.

 

Le maire précise que la politique de lutte contre les effets de l’immigration clandestine sur son territoire est appelée à se poursuivre et s’étendre sur l’ensemble des sites identifiés.

 

 


, , , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile