Les infirmières se mettent en grève

20 novembre 2018 À la une Santé Social


Mobilisation des infirmiers du public et libéraux devant la préfecture de Cayenne ce mardi 20 novembre

On pouvait entendre des slogans tels que « infirmiers mal traités, santé en danger » ou encore « pas d’infirmiers, mort assurée », des slogans répétés à tue-tête par une petite poignet de professionnel de santé considérés comme les oubliés de la république.

Les infirmiers se sentent comme les grands oubliés du Plan santé 2022, présenté en septembre dernier. Principales revendications : revalorisation de leur métier, leur diplôme et leur salaire. « On nous enlèves des compétences et qu’on donne aux assistants médicaux. Et pourtant, nous sommes en premières lignes. Les prescriptions sont appliquées par nous et dès qu’il y a une faute, on se retourne vers l’infirmière sans chercher à comprendre », affirme un infirmière gréviste du CHAR.

 


, , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile