Lancement en Guyane de l’expérimentation du Pass Culture

14 juin 2018 À la une Culture


La ministre de la Culture l'avait annoncé lors de sa venue en mars, la Guyane fait partie des quatre départements dans lesquels cette appli est testée.

Elle permettra aux jeunes âgés de 18 ans de profiter gratuitement d'événements culturels offerts pour une valeur équivalente de 500 euros, en géolocalisant l'offre culturelle près de chez eux. Une équipe de métropole est actuellement chez nous pour rechercher des bêta-testeurs de l'application Pass Culture. Et pour cette première phase de test, 100 jeunes seront sélectionnés, et expérimenteront l'appli jusqu'en septembre, sans portefeuille pour l'instant. Ils devront donner leur avis sur l'ergonomie de l'application, ou sur l'offre culturelle elle-même, mais aussi informer sur leurs besoins ou leurs envies.

Après Cayenne et Rémire, l'équipe s'est rendue hier à Kourou et à Mana. Selon Marion Manière, chargée de développement du Pass Culture en Guyane, l'offre culturelle ne se limite pas qu'au littoral, même si certaines structures sont encore peu connues. « On va essayer de favoriser leur transport pour qu’ils puissent se déplacer pour aller dans des villes où il y a de l’offre » annonce-t-elle. La plupart de l’offre culturelle se trouve dans l'agglomération de Cayenne, « favoriser le transport » des jeunes des communes de l’intérieur s’annonce alors complexe.

Actuellement, dans ce Pass Culture, il y a une quinzaine de partenaires culturels, une vingtaine est en attente. « Nous espèrons en avoir plus à la fin de la semaine car nous faisons des rencontres avec les acteurs culturels pour construire l’application avec eux », précise Marion Manière. Dans ce Pass Culture, on y trouve : le cinéma Eldorado, des ateliers artistiques, des salles d’expositions, des lieux de vente de jeux-vidéo et de livres.

Aujourd'hui, une rencontre était organisée à la bibliothèque municipale de Saint-Laurent à 14h30. L'équipe doit aussi se rendre prochainement à Saint-Georges et à Maripasoula. Après la première phase de test, dès le mois d'octobre, ce sont 2500 jeunes qui pourront expérimenter cette appli, avec un portefeuille de 250 euros pour commencer. La généralisation à tous les jeunes de 18 ans, avec un portefeuille de 500 euros, est prévue pour 2019.


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile