Les Urgentistes alertent sur le manque de personnel médical dans les communes

12 juin 2018 À la une Santé


La crise des Urgentistes n'a toujours pas trouvé d'issue. Les médecins du SAMU de Cayenne alertent désormais sur la situation critique des Centres Délocalisés de Prévention et de Soin. Ces établissements de santé situés dans les communes de l'intérieur souffrent tous d'un manque de personnel médical. Par exemple, celui de Trois-Sauts n'a plus de médecin depuis 10 jours, une situation qui devrait durer jusqu'en septembre. Ou encore à Taluen, il n'y aura aucun médecin en juillet et en août. Même situation de pénurie, à des degrés divers, à Papaïchton, Apatou, Maripasoula, Camopi, Saint-Georges et Grand-Santi. Une fermeture avait eu lieu en février à Awala-Yalimapo en février dernier. Les urgentistes du SAMU craignent une « catastrophe sanitaire » et demandent aux pouvoirs publics de prendre conscience de « cette situation gravissime ». (Photo en Une : image d'archive d'illustration)

 


, , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile