Trisomie 21 : Des jeunes partis rencontrer leurs correspondants de Grenoble

23 avril 2019 À la une Coopération régionale Social


Six jeunes en situation de trisomie 21 accompagnés par le SESSAD les orchidées de l’APAJH, un service d'accompagnement des enfants en situation de handicap, ont pris la direction ce week-end de Grenoble.

Après un an et demi d’échange avec des correspondants Grenoblois, les jeunes Guyanais sont partis à leur rencontre. Avant le départ, chaque mois, ils se sont échangés des colis entre Cayenne et Grenoble. Ils ont pu découvrir la région de chacun.

Au travers des correspondances, l’objectif était de travailler la communication orale et écrite également de se rendre compte des richesses culturelles de la Guyane. « Ils ont pu prendre conscience de la faune guyanaise et être capables de la retranscrire par différents moyens puis l’envoyer aux autres jeunes de Grenoble », précise Marion De La Prida Gouasdoué, psychologue à l’APAJH.

Samedi dernier c’était le grand départ. Pour Dylan, 21 ans, c’est une grande première. « C’est la première fois que je rentre dans un avion. J’ai hâte de rencontrer ma correspondante. Je lui ai envoyé des produits de Guyane », nous dit-il. En revanche, Marie-Marthe est une grande voyageuse et rien ne lui fait peur. « Là-bas, je vais jouer et manger avec mes amis. Je n’ai pas peur de l’avion et pas peur du froid », affirme-t-elle. Avant l’embarquement, le chagrin monte chez Marie-Marthe. Quelques larmes coulent dans les bras de Noémie, sa grande sœur.

Le programme proposé par le SESSAD de Grenoble est fait de visites, de ballades et d’activités sportives pour les jeunes Guyanais de quoi garder de beaux souvenirs.


, , , , , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile