2019 : Quels changements ?

31 décembre 2018 À la une Société


Une nouvelle année qui commence est toujours synonyme de changement. Et si le gouvernement a fait machine arrière sur certaines réformes, il a aussi annoncé plusieurs réforme dans le secteur économique et social, la santé, la justice … Voici une liste de quelques éléments qui changeront en 2019.

ECONOMIE ET SOCIAL

  • Smic : augmentation de 1,5% du montant horaire brut soit 10,03 euros/heures. Le revenu mensuel brut sur la base de 151h passe à 1521.22 euros.
  • Retraites complémentaires : Agirc et Arco fusionnent pour devenir qu’un seul régime
  • Augmentation du minimum-vieillesse. Le minimum vieillesse augmente de 35 € par mois pour une personne seule (868 €), et de 54 € pour un couple (1 348 €).
  • Sécurité sociale : revalorisation de 2% du plafond
  • Impôt sur le revenu : Le prélèvement à la source qui va être le nouveau mode de paiement de l'impôt sur le revenu entre en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Dans le cadre de ce changement, les appels au standard téléphonique du service des impôts répondant aux questions sur le prélèvement à la source ne seront plus surtaxés. Les appels au numéro des renseignements des finances publiques ne seront pas surtaxés.
  • Entreprise : le crédit d’impôts pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est transformé en « allègement des cotisations d’assurance maladie ».
  • Heures supplémentaires : exonération de charges salariales et d’impôt sur le revenu (jusqu’à 5 000 euros par an, majorations incluses)
  • Compte personnel de formation :à compter du 1er janvier 2019, les heures inscrites sur votre compte personnel de formation (CPF) seront converties en euros selon un barème établi par un décret paru au Journal officiel du 15 décembre 2018.
  • Réforme de l’apprentissage : la limite d’âge maximum passe de 26 à 29 ans. La durée du travail des apprentis est assouplie. Création d’une aide unique pour les entreprises de moins de 250 salariés. Aide au permis de conduire de 500 euros pour les apprentis qui pourront entrer en formation tout au long de l’année.

SOCIETE

  • Taxe séjour hôtellerie : changement du mode de calcul pour les hébergements sans classement (ou en attente de classement). Airbnb, Abritel-HomeAway, LeBonCoin, Tripadvisor, et les autres plateformes de location doivent désormais collecter la taxe de séjour.
  • Limitation des promotions : les promotions sur les produits alimentaires dans la distribution ne pourront pas excéder 34 % du prix de vente au consommateur. De facto, les promotions du type « un acheté, un gratuit » seront donc interdites au profit des « deux achetés, un gratuit ». Il s’agit d’essayer de rééquilibrer le rapport de forces entre producteurs et distributeurs et lutter contre la guerre des prix, accusée de tuer les agriculteurs.
  • Timbre postal : augmentation du prix de +10% en moyenne

SANTE ET ENVIRONNEMENT

  • Audiologie et dentaire : le prix de vente des prothèses auditives sera plafonné à 1 300 euros. Le remboursement minimum par la Sécurité sociale et les mutuelles passera de 199,71 à 300 euros. Pour les enfants jusqu’à 20 ans révolus, ces deux montants seront alignés à 1 400 euros. Plafonnement des tarifs du panier « 100% santé »
  • Pesticides : l’achat, l’usage et le stockage de produits phytopharmaceutiques (pesticides de synthèse) seront interdits aux particuliers et jardiniers amateurs. Les produits pourront être récupérés pour retraitement par les filières de recyclage spécialisées.
  • Nouveau barème pour le bonus-malus automobile. Le malus auto ne coûte pas plus cher mais son seuil est abaissé de 3 g, passant ainsi de 120 à 117 g de CO2 rejetés par kilomètre.
  • Tabac : suppression du forfait d’aide au sevrage tabagique (150 euros) au profit des traitements remboursable. Les substituts nicotiniques doivent être prescrits sur ordonnance.
  • Assurance maladie : la « participation forfaitaire », non remboursée par l’Assurance maladie, passera de 18 à 24 euros pour certains actes médicaux coûteux (120 euros et plus).

POLITIQUE

  • Les pensions de retraite des députés sont revalorisées.
  • Listes électorales : le délai pour s’inscrire est étendu. Pour la première fois, entrer dans une année électorale sans être inscrit n’est pas un souci : l’échéance pour s’inscrire sur les listes électorales est étendue. Pour les Européennes du printemps prochain, vous avez jusqu’au 31 mars.

JUSTICE

  • Fusion des tribunaux des Affaires de la sécurité sociale (TASS) et les tribunaux du Contentieux de l’incapacité (TCI) au sein d’un pôle social des tribunaux de grand instance (TGI)

EDUCATION

  • Réforme du Bac : les filières disparaissent, de nouveaux enseignements de spécialités apparaissent. Les premiers élèves à connaître ce changement seront les secondes qui passeront en 1ère en septembre 2019.

TRANSPORTS

  • Conduite sans assurance : les policiers et les gendarmes auront accès, à compter du 1er janvier 2019, au fichier des véhicules assurés (FVA) devant permettre aux forces de l'ordre de détecter plus facilement les véhicules non assurés en circulation.
  • Permis de conduire : réduction du délai probatoire pour les jeunes conducteurs qui auront suivi une formation complémentaire « post permis » entre les 6ème et 12ème mois suivant son obtention : de 3 à 2 ans pour le permis B et de 2 ans à 1 an ½ pour la conduite accompagnée

sources : service public, média, presse, internet, sécurité routière, CAF


, ,

Commentaires

  1. Pingback:

    URL

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile